Ton corps te parle

« Ton corps te parle, il t’envoie des signaux d’alarme autant d’ordre physique que psychologique. Il est ta seule machine, écoute-le, car l’ignorer c’est s’envenimer. »

Gestion Santé K5S

Nous sommes souvent stupéfaits devant la merveille que constitue le corps humain. C’est une machine extrêmement complexe, régulée par un ensemble de systèmes à la fois dépendants et indépendants. Chaque système (neurologique, musculaire, énergétique, cardiovasculaire, etc.) a ses propres fonctions qui interagissent les unes avec les autres.

D’ailleurs, l’un de nos premiers devoirs en tant qu’êtres humains devrait être l’accomplissement de soi, non seulement en ce qui concerne les efforts menant à nos succès, mais aussi sur le plan du maintien de la santé et de la longévité du corps.

Dans le monde d’aujourd’hui, notre niveau de stress monte trop rapidement. Entre l’accès rapide à l’information via Internet, notre besoin constant de nous surpasser dans toutes les sphères de la vie et la poursuite de nos objectifs, tout cela peut parfois nous faire perdre la tête.

Nous nous imaginons revivre au temps de nos ancêtres, où la compétition sociale n’était peut-être pas aussi féroce que celle d’aujourd’hui, et nous nous disons que leur niveau de stress n’était probablement pas le même. Ces gens d’une autre époque vivaient une autre forme de stress, comme celle de devoir subvenir aux besoins de leur famille. Sans vouloir dire qu’ils n’étaient pas « stressés », car les heures d’ouvrage étaient épouvantables et les conditions de vie plus misérables que les nôtres. 

Cependant, leur conception du désir ou de l’obligation de se surpasser n’était pas aussi lourde que la conception générale véhiculée dans notre société d’aujourd’hui. On se demande alors, quels sont les impacts de notre mode de vie actuel? Comment notre corps, notre machine répond à ce mode de vie? La réponse est plutôt simple : écoute les signaux que ton corps t’envoie.

Ton corps te parle, il t’envoie des signaux d’alarme autant d’ordre physique que psychologique. Il est ta seule machine, écoute-le, car l’ignorer c’est s’envenimer.

Que ce soit pour la prise de poids, le manque d’énergie, un sommeil difficile ou une anxiété chronique, nous devons porter attention à ce qui se passe dans notre propre corps. Chaque signal est un signe de détresse perçu dans l’un ou l’autre de nos systèmes. Trop de gens évitent ou fuient ce qu’ils perçoivent comme des signaux. L’initiation au changement, la prise d’action et la modification de la perception constituent la clé pour modifier ses habitudes de vie.

En tant que kinésiologues, notre devoir est d’abord de motiver les gens à adopter de saines habitudes de vie. Cette adoption doit être progressive et non drastique. Des changements radicaux, comme nous les voyons trop souvent avec les super diètes bien structurées et calculées, ou encore avec les programmes d’entraînement de type « no pain no gain », ne peuvent être maintenus à long terme.

Certains nous diront: « Oui, mais moi je fais cette diète et ce programme depuis des mois et les résultats sont fous. Je me sens mieux, j’ai plein d’énergie et blablabla ».

Notre réponse: Tant mieux, le but de tout changement est de se sentir mieux, plus en forme et plus énergique. Notre question: combien de temps te donnes-tu avant de progressivement modifier ou abandonner ta diète et ton programme? En règle générale, quand nous voyons quelqu’un s’initier à un changement trop radical, il rechute et retourne à la case départ au bout de quelques mois tout au plus.

Pourquoi? Parce qu’il est impossible de changer complètement ses habitudes de vie d’un coup de baguette magique (votre crazy diète et votre programme). De façon optimale, un changement d’habitudes devrait se faire sur le long terme, en effectuant de petites modifications dans notre routine. L’exercice et la nutrition sont les deux grands pôles du changement dans le monde du fitness. Ils sont très importants, certes, mais ils demandent aussi beaucoup de discipline et surtout de constance.

Nous te proposons de réfléchir un peu à ce texte en te questionnant sur ce que tu as déjà entrepris comme changements dans tes habitudes de vie. Concluants ou non? Si oui, tant mieux, tu es sur la bonne voie! Sinon, peut-être que revoir ta perception globale du changement serait une bonne idée.

En fin de compte, l’entretien de notre corps nous appartient. C’est ton choix d’écouter ton corps ou non, mais en étant tous plus attentifs, nous sommes persuadés que nos petits problèmes de santé s’envoleraient peu à peu.

Bougez bien, bougez mieux, bougez intelligemment.

Heading

GUIDE GRATUIT

5 Exercices de gainage

pour la santé du bas du dos

Retour haut de page