La routine & la conscience de soi

Pour notre part, un message que nous adorons véhiculer à nos clients est d’abord de prendre conscience de leur corps.

Gestion Santé K5S

Mange mieux, entraine-toi plus, lève plus lourd, fais plus de répétitions… Voilà des conseils que nombreux d’entre nous ont déjà reçu pour atteindre nos objectifs dans la salle de gym.

Bon, mauvais, superflus, inutiles,  à vous d’en juger…

On vous donnent deux conseils:

1.Comprendre son corps

Pour notre part, un message que nous adorons véhiculer à nos clients est d’abord de prendre conscience de leur corps.

Comment bouge-t-il dans l’espace que vous occupez? Vous sentez-vous fluide dans les mouvements que vous exécutez?

Activer et recruter les bons muscles et groupes musculaires pour un mouvement donné n’est pas facile pour tous. Ce n’est pas donné à tout le monde d’être kinesthésique!

Avoir une bonne coordination est sans aucun doute un élément important. Heureusement, ça se développe!

Bon, on ne vous fera pas de cachettes: plus jeune tu t’exposes au mouvement, meilleur seront les résultats.

Mais dans tous les cas, encadrez-vous d’un entraineur qui vous guidera pour bien ressentir et comprendre les mouvements que vous faites.

2. Établir une routine si petite soit-elle

Chez Gestion Santé K5S nous aimons bien donner des petites routines qui prennent quelques minutes. Par exemple, une série de 3 à 4 exercices que vous aimez bien  afin de vous positionner dans une situation confortable pour votre début d’entraînement.

Les routines ne sont pas seulement présentes pour vous faire bouger davantage. Elles vous forcent à vous situer dans le moment présent.

Les routines sont importantes et nous devons faire une courte immersion dans le domaine de la préparation mentale pour s’en rendre compte!

Le tennis, tout comme le golf, sont des sports qui nécessitent une concentration sur le moment présent. Si la tête de l’athlète est encore entrain d’analyser la réussite ou l’échec du dernier point, fort est à parier qu’il ne sera pas en mesure de jouer le présent point à son plein potentiel.

La routine que l’on peut observer lors du service du joueur à une utilité : elle permet de ramener le joueur dans le moment présent. Elle est le “on efface et on recommence” du sportif. Le geste devient tellement machinale et répétitif qu’il permet à l’athlète de rétablir à un niveau optimal son stress : nous appelons cela la zone optimale de fonctionnement (ZOF).

En effet, que cela soit dans le sport ou dans la vie courante, notre niveau d’activation varie en intensité au travers de la journée : nous pouvons passer d’un état complètement amorphe à un état d’éveil et d’excitation complet. Ce niveau d’activation est régulé par une structure nerveuse du tronc cérébral, à la base de l’encéphale, appelée formation réticulée.

Ce niveau d’éveil est affecté par plusieurs facteurs. Citons, par exemple,  l’effort physique, la température de l’air, ou des substances telles que la caféine, mais également des émotions comme la peur, l’anxiété, l’amour, la surprise, ou tout simplement l’intérêt.

Le principe de la ZOF stipule qu’il existe un niveau d’éveil optimal à la production d’habileté sportives. En d’autres mots, il faut déterminer le point d’équilibre précaire entre une sur-activation (état d’éveil trop important) et une sous-activation (état d’éveil non présent).

Les routines de service permettent au joueurs de retrouver leur ZOF et de se remettre les deux pieds (et la tête) dans la partie.

Le concept peut sembler compliqué, mais nous sommes certains que plusieurs d’entres vous ont déjà, de manière inconsciente, expérimenté le concept.

En sommes, prenez le temps de vous construire vos  petites routines pour vous ramenez dans le moment présent . Visualisez votre corps et les muscles impliqués lors du mouvement.

Bougez bien, bougez mieux, bougez intelligemment

Heading

GUIDE GRATUIT

5 Exercices de gainage

pour la santé du bas du dos

Retour haut de page